Présentation

Présentation

TSV

Un centre de formation aux techniques du spectacle vivant :

Une formation certifiante
La formation continue
Des formations pour les entreprises

En 1998, constatant que l’offre de formation existante se concentre essentiellement sur le perfectionnement, une équipe de régisseurs de spectacle décide de monter un projet pédagogique ayant pour objectif de former de nouveaux techniciens du spectacle vivant. Après avoir réuni plusieurs lieux de diffusion du territoire, un référentiel de compétences est établi, mettant en corrélation l’enseignement et les attentes des employeurs.

Le parcours de « Technicien du spectacle vivant » voit le jour en 2000, porté par l’ARAM LR (actuellement Occitanie en scène) et financé par la Région Languedoc-Roussillon dans le cadre du PRQ.

Après plus de dix ans d’activités portées par différentes structures, l’Association TSV – Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle vivant, de l’audiovisuel et du cinéma – est créée en 2011, afin de développer cette action de formation, l’ouvrir aux techniques audiovisuelles et cinématographiques, et proposer des offres de formation continue et à destination des entreprises et des collectivités.

L’offre de formation proposée par TSV s’élargit chaque année. Le travail de veille permanente effectué en vue d’anticiper les évolutions des métiers, des techniques et des matériels, les nombreux partenariats avec des équipements culturels, organisateurs, artistes ou centres de formation artistique, permettent aux stagiaires de développer toutes les compétences nécessaires pour leur activité professionnelle et de développer leur réseau professionnel.
TSV délivre désormais le titre de « Technicien du spectacle vivant, spécialité son, lumière ou plateau », certification professionnelle de niveau IV, inscrite au RNCP.
Les techniciens formés dans le cadre de ce parcours représentent aujourd’hui une part importante du personnel technique de la plupart des structures culturelles de la région (lieux de diffusion, festivals, compagnies, prestataires…).

Le taux moyen d’insertion professionnelle à 5 ans se situe entre 70% et 85%. – alors qu’une étude récente du secteur montre que, globalement, 50% des primo-entrants sortent du secteur professionnel au bout de 1 an et 66% au bout de 3 ans.

Partenariats

TSV

TSV / Le Kiasma /  Cie associée :

Un partenariat inédit
Des créations partagées
Des projets sur le territoire
L’éducation artistique

Après avoir occupé différents locaux sur Montpellier, TSV s’installe dans le centre de Castelnau-le-Lez en janvier 2018, à 100 mètres du Kiasma, nouvel équipement culturel au centre de Castelnau-le-Lez.
Un partenariat inédit se met immédiatement en place entre les deux structures.

Un lieu d’application

La possibilité de disposer de manière régulière d’un théâtre comme le Kiasma, disposant des dernières technologies, d’être en contact permanent avec la dynamique artistique et technique de l’équipement, permet aux stagiaires de concrétiser très rapidement leur enseignement et le rend réellement efficient. Leur apprentissage est ainsi constitué en grande partie d’expériences qui les préparent à être efficaces dès la sortie de leur parcours de formation.

Les créations partagées : les stagiaires au coeur du processus de création

La compagnie associée est tenue d’impliquer les stagiaires de TSV dans le processus de création de différents événements.
Depuis sa création, TSV mobilise l’ensemble des stagiaires du parcours certifiant, en fin de cursus, sur la réalisation technique d’un spectacle / événement. Dès 2018, la mise en scène de ce spectacle a été confiée à Sylvain Stawski, sous forme de carte blanche, ayant comme cahier des charges d’impliquer les stagiaires dans le processus de création. Les stagiaires ont ainsi été pleinement immergés dans la création artistique, en son, lumière, scénographie et vidéo, dès l’adaptation de l’écriture.

La production de créations partagées destinées à tourner en Région : une mise en situation professionnelle inédite

A partir de 2020, sera produite chaque année une œuvre collective qui, grâce à différents partenariats sur le territoire, tournera en Région. Ceci afin d’aller plus loin dans la mise en situation professionnelle des stagiaires et leur permettre de se confronter aux contraintes et spécificités de la tournée. Cette mise en situation accrue développera les compétences des stagiaires et leur donnera une meilleure employabilité.

Créer des synergies, irriguer le territoire

De nouveaux projets partenariaux se développent depuis 2019, notamment avec les collèges, lycées et associations culturelles du territoire : développer la dimension technique dans les projets d’éducation artistique sur le territoire, sensibiliser les jeunes, leur donner une ouverture sur une voie professionnelle.